Disponible prochainement
01_angesauplafond_visuel_necessairedesequilibre_residenceifs_vincent-muteau_vm_0835
09_angesauplafond_visuel_necessairedesequilibre_residenceifs_vincent-muteau_vm_1121
08_angesauplafond_visuel_necessairedesequilibre_residenceifs_vincent-muteau_vm_1042

Le Nécessaire Déséquilibre des choses

Les Anges au Plafond

Marionnettes / Musique
je 14 ve 15 JAN 20:00 sa 16 JAN 18:00 di 17 JAN 16:00 Théâtre 71

durée 2h30

Quarante ans après sa publication, les Fragments d’un discours amoureux n’ont pas perdu de leur intérêt. Preuve en est – s’il en faut une – qu’à travers le temps on continue de se perdre dans les tourments de l’amour. En envoyant deux pionniers marionnettistes aidés d’un homme‑échelle à l’intérieur des strates du corps humain, l’art vient à la rescousse de la philosophie et de la science.

Sur un plan strictement scientifique, il semblerait que nous soyons moins libres qu’on ne l’imagine au moment où Cupidon bande son arc. Les Anges au Plafond mènent l’enquête sur les pas de l’abécédaire de Roland Barthes et nous invitent à suivre les flèches. Ils inventent une méthodologie scénique de l’amour pour explorer, jusque dans nos entrailles, les méandres des sentiments et élucider qui de notre corps ou de notre coeur est à la manoeuvre quand la chose nommée désir s’emballe. Du dedans surgit toute une vision poétique où l’on croise un Minotaure perdu dans le labyrinthe, un coeur en souffrance à réanimer, une meute de loups… Au dehors, vit toute une chimère, une matière inédite d’images, de mots et de musique spatialisée, interprétée live par le Quatuor Viret, pour agir comme une contraction du corps amoureux pris dans le son de cette histoire.

marionnettistes Camille Trouvé, Jonas Coutancier, Amélie Madeline en alternance avec Vincent Croguennec, Philippe Desmulie, mise en scène Brice Berthoud assisté de Marie Girardin, dramaturgie Saskia Berthod, composition musicale Jean‑Philippe Viret, quatuor à cordes Quatuor Viret, Jean‑Philippe Viret (contrebasse) Mathias Lévy (violon) Maëlle Desbrosse (alto) Bruno Ducret (violoncelle) scénographie Brice Berthoud assisté d’ Adèle Romieu, construction marionnettes Camille Trouvé, Jonas Coutancier, Amélie Madeline, Caroline Dubuisson, création costumes Séverine Thiébault, création lumière Nicolas Lamatière, régie Philippe Desmulie, Nicolas Lamatière

Artistes en résidence

La manipulation comme moteur

À l’issue de ces cinq années d’un voyage dans les méandres de l’âme humaine (Camille Claudel, Romain Gary), nous ressentons aujourd’hui la nécessité d’aller ailleurs et de modifier radicalement notre geste de création.
Un désir de prendre comme point de départ, non plus le récit d’une trajectoire de vie connue, mais le principe de manipulation même, comme moteur de l’écriture. Surgissent alors les contours de notre poème épique.
Fait de la chair de nos marionnettes, de nos pensées les plus intimes, de nos guerres – victoires et défaites comprises – de nos ombres et de leurs métamorphoses, et guidé par la parole des poètes.

Camille Trouvé et Brice Berthoud

Publics en fabrique

Répétition ouverte Indiscrétion amoureuse

lu 12 oct 20:00, Fabrique des arts
Oser dire le désir est le nouvel acte fou de nos Anges. Ils vous invitent sans rougir aux préliminaires de la création du Nécessaire Déséquilibre des choses.

Bord de plateau Quatre à quatre

je 14 jan à l’issue du spectacle, restez en salle !
Faites encore le plein de dopamine, d’endorphines et de phéromones artistiques en échangeant avec le quatuor de manipulateurs et le quatuor de musiciens. Et pour anticiper le plaisir des cordes, écoutez le Quatuor Rosalie répondre au Quatuor Viret et à son style inimitable.

Production

Production Les Anges au Plafond, coproduction La maisondelaculture de Bourges – Scène nationale, La Maison des Arts du Léman – Scène conventionnée de Thonon‑Évian‑Publier, Malakoff scène nationale , Le Grand T – Nantes, Le Bateau Feu – Scène nationale de Dunkerque / La Licorne Outil de création européen pour la marionnette contemporaine et le théâtre d’objets, Le Grand R – Scène nationale de la Roche surYon, Le Sablier – Scène conventionnée pour les arts de la marionnette d’Ifs et de Dives‑sur‑Mer, Le Théâtre de Choisy‑le‑Roi – Scène conventionnée d’intérêt national art et création pour la diversité linguistique, Le Festival théâtral du Val d’Oise, Le Théâtre des Quatre Saisons – Gradignan, Les Passerelles – Scène de Paris‑Vallée de la Marne, Le Théâtre de Laval – Scène conventionnée pour la marionnette et les formes animées, Le Théâtre de Corbeil‑Essonnes en association avec le Théâtre de l’Agora – Scène nationale de l’Essonne, L’Hectare – Scène conventionnée de Vendôme*, Le Festival Mondial des Théâtres de Marionnettes de Charleville‑Mézières, Le Polaris‑ Corbas, Le Centre d’art et de culture – Meudon, Le Centre culturel Jacques Duhamel – Vitré, Le Théâtre de Chevilly Larue André Malraux, Saison culturelle ville de Riom. Une production soutenue par la Région Île‑de‑France