Disponible prochainement

Vous êtes ici !

Cette saison Mala­koff scène natio­nale a convié l’au­teur Mathieu Simo­net pour mener un grand projet parti­ci­pa­tif : Vous êtes ici.

vous-etes-ici-cover

Après plusieurs mois passés à arpen­ter la ville et récol­ter des centaines de récits, le projet Vous êtes ici est désor­mais entre vos mains : redé­cou­vrez Mala­koff à travers les yeux et les mots de ses habi­tant·es.

Cette carte a été réali­sée par les étudiant·es du DN MADE Graphisme augmenté – J. Prevert, et les enre­gis­tre­ments sonores par le studio Wave.audio, que nous remer­cions toutes et tous chaleu­reu­se­ment pour leur parti­ci­pa­tion au projet !

en parte­na­riat avec la ville de Mala­koff dans le cadre de Mala­koff en fête et avec Paris Habi­tat
— la carte inter­ac­tive et les affiches ont été réali­sées par les étudiant·e·s du
DN MADE de graphisme augmenté du lycée Jacques Prévert de Boulogne-Billan­court
avec le soutien de l’Onda – Office natio­nal de diffu­sion artis­tique

Liste des récits Récits de la zone
Récit
Foyer Michelle Darty

La première fois au Foyer Darty de Malakoff

Malakoff était une ville que j’ai bien connue avant 2022, à l’époque où j’occupais un appartement justement à Malakoff. J’y étais très bien et ça a duré 5 ans ou plus; je ne me souviens pas très bien. Mais, le souvenir que j’ai, c’est qu’à ce moment-là je travaillais. La seule chose, c’était que j’avais un service d’accompagnement qui m’aidait dans ma vie quotidienne. Alors, cela presque tous les jours. C’est à dire que chaque semaine, une éducatrice venait une ou deux fois par semaine.

C’était aussi l’occasion d’échanger sur mon travail et sur ce que je faisais. Tout cela a duré jusqu’à un événement qui pour moi était douloureux; la perte d’un parent (ma mère). Cet événement a eu des conséquences sur ma vie personnelle. Enfin bref…

A mon travail, c’était dur… très dur; ce qui m’a emmené à être mis en foyer. C’est dans le 15ème que j’ai eu l’expérience de la vie en Foyer. J’ai du y rester quatre ans environ. J’étais à la fin de ma carrière professionnelle et j’allais partir à la retraite. Voilà que je me retrouvais avec beaucoup de temps libre.

En sachant qu’il fallait envisager ce moment avec des activités, seul en appartement, la motivation n’était pas au rendez-vous. Problème de solitude.

La vie en foyer, solutionnait parfaitement ce petit problème auquel j’étais confronté. Au foyer (Paris 15ème), pendant cette période de 4 ans, je me sentais plus ou moins seul. Et puis, il est venu le temps des grandes vacances, comme je le disais plus haut. Là où j’étais, il y avait des activités la semaine et le reste du temps, c’était le vide. En 2021, j’eus un entretien avec le directeur du foyer qui m’a fait part de la possibilité d’intégrer un foyer de vie, car ils n’accueillaient que les résidents en activité. C’est comme ça que j'ai pris contact avec un certain foyer à Malakoff, beaucoup plus grand.

Après avoir convenu d’un RDV, me voilà en train de visiter ce foyer. J’étais très agréablement surpris. Cette visite ne s’est faite qu’après un entretien très constructif avec le directeur qui m’a avoué à la fin qu’il y avait une place de libre. Je fus surpris mais satisfait. Une date d’entrée fut fixée. C’était le 1er mars 2022.

Maintenant, cela fait 2 ans que je réside au Foyer Michelle Darty. Il se compose de deux parties. Il y a deux sortes de foyer qui coexistent; un foyer d’hébergement pour des résidents actifs et un autre, où je vis, pour les résidents à la retraite.

Je me suis adapté très vite et maintenant, je me sens parfaitement bien. Je me suis fondu dans le décor. J’y fais beaucoup de belles sorties, des spectacles, des concerts…

Philippe L.

Vous êtes ici – Image de fond