Disponible prochainement

Vous êtes ici !

Cette saison Mala­koff scène natio­nale a convié l’au­teur Mathieu Simo­net pour mener un grand projet parti­ci­pa­tif : Vous êtes ici.

vous-etes-ici-cover

Après plusieurs mois passés à arpen­ter la ville et récol­ter des centaines de récits, le projet Vous êtes ici est désor­mais entre vos mains : redé­cou­vrez Mala­koff à travers les yeux et les mots de ses habi­tant·es.

Cette carte a été réali­sée par les étudiant·es du DN MADE Graphisme augmenté – J. Prevert, et les enre­gis­tre­ments sonores par le studio Wave.audio, que nous remer­cions toutes et tous chaleu­reu­se­ment pour leur parti­ci­pa­tion au projet !

en parte­na­riat avec la ville de Mala­koff dans le cadre de Mala­koff en fête et avec Paris Habi­tat
— la carte inter­ac­tive et les affiches ont été réali­sées par les étudiant·e·s du
DN MADE de graphisme augmenté du lycée Jacques Prévert de Boulogne-Billan­court
avec le soutien de l’Onda – Office natio­nal de diffu­sion artis­tique

Liste des récits Récits de la zone
Récit
erry-le-marche-couvert
Marché couvert

Les tomates

La première fois quand je suis allé au marché de Malakoff, c’était intéressant. Le marché de Malakoff était génial. Il y avait beaucoup de vendeurs de légumes, de viande, de fruits et l’autres choses du quotidien. Mais, j’étais perdu dans le marché. Je voyais beaucoup de légumes et de fruits que je ne connaissais pas. Tous étaient différents par rapport à l’Indonésie. Je ne savais pas comment préparer les légumes en France.

Je voyais différents types d'aubergines, différents types de feuilles de salade, il y avait des rhubarbes, il y avait des citrouilles et des feuilles d'épinards qui étaient différentes de celles que je connaissais, et il y avait même différents types de tomates. Ici sur ce marché, je ne voyais pas mes légumes indonésiens que je mangeais habituellement.

Alors je pensais : “ quels légumes puis-je manger ? ” Et encore, “ Comment les préparer ? ”, et surtout, je ne savais pas quel goût avaient ces légumes.

Heureusement, j'étais avec ma femme, elle m’expliquait le nom des légumes que je voyais. Comme les tomates destinées uniquement aux salades, les tomates utilisées pour faire de la sauce à pizza, les tomates pouvant être consommées comme snacks, et cetera.

Le plus intéressant ce jour-là, c’est que sur ce marché, j’ai trouvé aussi le fromage qui est encore aujourd'hui mon préféré, le Reblochon !

Erry

Vous êtes ici – Image de fond